Renseignements supplémentaires

color-bar-2

Vous trouverez ci-dessous des renseignements supplémentaires sur la charge, la surcharge, les procédures de sécurité, le nettoyage, la surchauffe, la corrosion et bien plus.

app-icon Entretien de base des batteries


• Ajoutez de l’eau au besoin; ne pas trop remplir.
• Gardez toujours le niveau d’électrolyte au-dessus des protecteurs de séparation.
• Assurez-vous que les capuchons d’aération restent fermement en place.
• Chargez la batterie à l’aide d’un chargeur adéquat.
• Laissez la batterie refroidir avant de la remettre en service.
• Assurez-vous que le dessus de la batterie reste propre, sec et exempt de corps étrangers.
• Gardez le couvercle de la batterie et du camion ouvert durant la charge.
• Les batteries produisent des gaz explosifs. Assurez-vous qu’une flamme ou que des étincelles ne s’approchent pas des batteries.
• Ne laissez pas une batterie se décharger au-delà de 80 % (de 1,140 à 1,160 SP.GR.).
• Signalez tout problème ou dommage. Les problèmes mineurs peuvent devenir majeurs.
• Le bon entretien des batteries n’est pas un luxe, c’est une nécessité.

 

app-icon Types de charge

Il existe un certain nombre de procédés de charge, mais seulement quatre d’entre eux ont besoin explications. Il s’agit de la charge rafraîchissante, du cycle de charge, de l’égalisation de charge et d’un nouveau concept de charge appelé charge rapide selon l’occasion.

Cycle de charge

Le cycle de charge consiste en la recharge complète de la batterie lorsqu’elle a été complètement ou partiellement déchargée au cours des activités normales. Habituellement, un cycle de charge se fonde sur une période de 8 heures afin de recharger la batterie et la remet dans un état entièrement chargé.

Égalisation de la charge

Chaque cellule d’une batterie est individuelle et donc chacune est donc légèrement différente en matière d’uniformité de fabrication et de contenu. Ces légères différences peuvent faire en sorte que certaines cellules emmagasinent moins de charge que les autres cellules de la batterie. Sur une certaine période, l’état de charge de certaines cellules nécessitera plus de charge que les autres cellules. Pour corriger le problème, l’égalisation de la charge sert à prolonger le cycle de charge au-delà de la période de charge normale de 8 heures. Il s’agit généralement d’une durée supplémentaire de trois heures, à un débit très faible. L’égalisation permet de charger les cellules les plus faibles qui tirent de l’arrière en matière de capacité et qui empêche la batterie d’atteindre son rendement optimal. Pour égaliser la charge de toutes les cellules, la batterie doit recevoir une égalisation de sa charge. La charge d’égalisation doit être faite à la fin de chaque semaine de travail. Elle permettra à la batterie de se charger et de disposer d’assez de temps de refroidissement avant le début de la semaine suivante.

Charge de rafraîchissement

Une charge rafraîchissante est utilisée pour charger complètement une nouvelle batterie avant sa mise en service ou lorsqu’une batterie est restée inactive pendant une courte période. Une charge rafraîchissante consiste habituellement en une charge douce à faible débit (de 3 à 6 ampères par 100 ampères-heures de la capacité nominale de la batterie) pendant environ trois heures. Elle permet de recharger complètement la batterie chargée et de maximiser la capacité de stockage électrique de la batterie. Toutes les nouvelles batteries devraient recevoir une charge rafraîchissante avant d’être mises en service.

 

app-icon  Processus de chargement

Lorsqu’une batterie est placée sur la charge, l’opposé de la décharge se produit, c’est-à-dire que le sulfate du matériau actif des plaques est redirigé dans l’électrolyte. Donc, le processus réduit le sulfate dans les plaques et augmente la densité de l’électrolyte, un procédé électrochimique qui se poursuit jusqu’à ce que la tension des cellules sur charge atteigne de 2,50 à 2,70 volts par cellule, en fonction du type d’équipement utilisé.

Le taux d’arrivée ou « normal » correspond à celui du courant qui peut être utilisé en toute sécurité chaque fois qu’une charge est nécessaire et qui peut être poursuivie après l’achèvement de la charge sans causer de gazage excessif ou une température élevée découlant de la surcharge. Le taux d’arrivée est indiqué sur la plaque signalétique de Crown Battery.

En général, ce courant est de 3,5 ampères par 100 heures de la capacité de débit de six heures de la batterie. Une batterie partiellement ou complètement déchargée peut supporter en toute sécurité des courants beaucoup plus élevés que le taux d’arrivée, mais à l’approche de la pleine charge, quel que soit le taux de charge utilisé, ce taux doit être réduit au taux d’arrivée. Les courbes sont typiques à la recharge d’une batterie de 18 cellules qui a été déchargée de 100 ampères-heures et indiquent la gravité, le courant, la tension et la température des cellules spécifiques. Notez qu’après environ cinq heures de charge, lorsque la batterie est à environ 85 % de sa pleine charge nominale, le courant de charge est réduit brusquement à un niveau qui est maintenu jusqu’à ce que la charge soit terminée. Lorsque la batterie est complètement chargée, le courant est arrêté ou devrait être réduit à un débit très faible.

 

app-icon  Déterminer si une batterie est correctement chargée

Si l’équipement de charge de la batterie fonctionne correctement et si la batterie est dans un état sain, il y a peu de risques qu’elle soit mal chargée. Si un doute persiste sur son fonctionnement, les points de vérification suivants constituent un moyen rapide de déterminer si la batterie est chargée correctement et complètement.

1. Les lectures de charge actuelles se stabilisent au taux d’arrivée.
2. La tension de charge se stabilise.
3. Il n’y a aucune augmentation de la gravité.
4. Le gazage est normal.

 

app-icon  Surcharge

 

Une charge excessive entraîne une hausse de la température de la batterie et réduit sa durée de vie.

app-icon  Surchauffe

Pour obtenir la longévité maximale d’une batterie, elle devrait être chargée et fonctionner à des températures inférieures à 115 ºF. Au-dessus de cette température, il y a surchauffe. Celle-ci peut endommager la batterie et raccourcir sa durée de vie normale prévue. L’étendue des dégâts et de la perte de durée de vie dépend de la hauteur de la température, de la fréquence de la surchauffe et de la durée où les batteries sont soumises à des températures élevées.



Une batterie saine chargée sur un chargeur fonctionnant correctement subira une hausse de température de 10 à 20 °F après une charge complète suivant un état complètement déchargé. Quelles sont les causes d’une augmentation de la température et de la surchauffe d’une batterie? La hausse de température est affectée par plusieurs facteurs variables :

1. L’âge et l’état de la batterie
2. La température de la batterie par rapport à la température ambiante
3. Le taux de départ, intermédiaire et d’arrivée du chargeur
4. La somme de la surcharge de la batterie

En ce qui concerne l’utilisation de chariots élévateurs, une batterie peut surchauffer en raison des exigences de fonctionnement du chariot, ainsi que de l’environnement d’exploitation. Si un chariot élévateur nécessite une alimentation électrique continue et plus élevée que la normale, la température de la batterie va augmenter. Idéalement, pour cette utilisation, une batterie froide dont la température est de 90 °F ou moins doit être installée dans le chariot. Toutefois, si l’utilisation de chariots élévateurs commence avec une batterie surchauffée dont la température est supérieure à 115 °F, l’alimentation électrique élevée et continue aura tendance à faire monter la température encore davantage et à causer des dommages à la batterie.


Les environnements de travail habituels où les batteries doivent fonctionner dans un état de surchauffe sont dans une fonderie, où les températures ambiantes atteignent 120 °F et plus et dans les usages intensifs où elles doivent être chargées aux 5 à 6 heures sans période de refroidissement avant la charge. Ce dernier problème peut souvent être atténué en ayant plus de deux batteries par chariot. Pour le premier, un moyen peu coûteux pour refroidir la batterie est de diriger un ventilateur sur ses connecteurs intercellulaires et, puisque la conduite emmagasine 60 % de la chaleur de la batterie, la batterie se refroidit rapidement. Effectuez la charge en maintenant les couvercles de la batterie ouverts. L’utilisation et la charge de batteries à des températures élevées sont une cause fréquente de dommages et réduisent la durée de vie de la batterie. Un spécialiste des batteries destinées aux chariots élévateurs, selon les niveaux de fonctionnement et des températures de charge, ainsi que de la durée où elles sont maintenues, peut estimer le pourcentage de la durée de vie perdue. La perte estimée, exprimée en pourcentage, peut servir de base pour décider d’investir dans l’achat de batteries supplémentaires, de batteries de plus grande capacité ou d’équipement de refroidissement.

 

app-icon Gazage

Lorsqu’une batterie est en charge, la dégradation électrolytique de l’eau dans l’électrolyte produit de l’oxygène sur les plaques positives et de l’hydrogène sur les plaques négatives. Cette réaction est normale. Toutefois, si un taux de charge élevé est maintenu une fois que la batterie a été portée à sa tension de gazage, ce dernier commence à être produit en quantités excessives tout comme pour le gaz d’hydrogène et d’oxygène. Le meilleur indicateur de gazage excessif est un très perceptible « bouillonnement » de l’électrolyte et une température très élevée de l’électrolyte. L’hydrogène est un gaz hautement combustible qui explose à l’allumage lorsque la connexion dans l’air atteint un niveau de 4 à 74 pour cent (à moins de 4 %, la concentration est trop faible, au-dessus de 74 %, il ne reste plus assez d’oxygène dans l’air pour la combustion). Si vous avez des raisons de soupçonner un gazage excessif, effectuez le dépannage de la batterie et de l’équipement de charge. Une consommation exceptionnellement élevée d’eau indique qu’il y a gazage excessif.



app-icon Connecteurs à clé

Parfois, des batteries à tensions et à capacités ampères-heures multiples sont chargées en même temps, au même endroit. Des précautions doivent être prises pour s’assurer que les batteries sont chargées à l’aide de chargeurs dotés de tensions de contact et de taux ampères-heures. Plutôt que de compter sur les gens pour placer les batteries sur les chargeurs, nous recommandons l’utilisation de prises et de connecteurs de différents types ou de connecteurs à clé et à code de couleur.

 

app-icon Charge insuffisante

La charge insuffisante d’une batterie, même à un faible degré, si elle est continue, conduit à une production excessive de sulfate. Cela s’applique également aux batteries qui sont restées dans un état de charge insuffisante pour une période prolongée. Les températures élevées accélèrent rapidement la production de sulfate lorsque les batteries restent dans un état de charge partielle. Les cellules d’une batterie sulfatée offriront une faible densité spécifique et ouvriront les lectures de tension de circuit. En cours de charge, les lectures de tension seront exceptionnellement élevées. La batterie n’est pas complètement chargée après une seule charge normale lorsque la production de sulfate s’est faite sur une période prolongée.

 

app-iconCharge rapide selon l’occasion

Une nouvelle technologie de charge a été développée pour permettre de charger les batteries plus rapidement et à un débit sensiblement plus élevé, c’est-à-dire la charge rapide selon l’occasion ou charge rapide. La charge selon l’occasion charge la batterie au moment opportun. La charge devrait se faire au moment des pauses, du dîner, à la fin de chaque quart de travail et aux autres moments où la batterie peut être chargée pendant au moins 10 minutes. La charge rapide se définit comme étant la charge d’une batterie de 20 % à 80 % de l’état de charge en deux heures ou moins. En chargeant la batterie à l’occasion, l’état de charge est maintenu entre 30 % et 80 % au cours de la journée de travail normale. Une fois par jour, vous pouvez recharger la batterie à 100 % de sa capacité nominale. La fin de semaine, une égalisation de la charge de la batterie est automatiquement effectuée tandis qu’elle est toujours branchée au chargeur. La charge rapide selon l’occasion ne peut être accomplie en toute sécurité qu’au moyen d’un chargeur spécialement conçu et doté d’une commande sophistiquée capable de surveiller l’état de la batterie.

 

app-icon Ajout d’eau

En général, une certaine perte d’eau est normale dans toutes les batteries et il faut la remplacer par de l’eau « pure » du robinet ou de l’eau distillée. Dans certaines régions du pays, l’eau du robinet peut contenir des produits chimiques ou d’autres impuretés nocives pour les batteries. Si vous devez ajouter l’eau, ajoutez-en juste assez pour amener l’électrolyte au niveau approprié. Les batteries doivent être remplies à la fin du cycle de charge seulement. Le remplissage excessif constitue l’erreur la plus commune et il peut causer la corrosion du bac. Parce que la corrosion du bac peut causer des DOMMAGES IMPORTANTS aux batteries et aux véhicules, il est nécessaire d’être extrêmement prudent pour éviter de trop remplir les batteries.

 

 app-iconCorrosion du bac

La plupart des plateaux pour les batteries à force motrice sont en acier protégé d’un revêtement résistant à l’acide. Indépendamment de la qualité du revêtement, si un bri du revêtement expose la plaque en acier à l’acide sulfurique déversé de la batterie, l’acide entraînera la corrosion du plateau. La vitesse de corrosion du bac dépend de la quantité d’acide déversée, du nombre de déversements et de la fréquence à laquelle la batterie est nettoyée.

La principale cause de corrosion du bac est le remplissage excessif de la batterie. Lorsqu’il est trop plein, l’électrolyte coule sur le dessus de la batterie. Bien que l’eau de l’électrolyte s’évapore, la solution acide très concentrée demeure et donne une apparence d’humidité. Si l’acide n’est pas enlevé, le plateau finira par se corroder. Pour éviter la corrosion, les batteries doivent être nettoyées chaque fois que l’accumulation d’humidité ou d’acide devient considérable.

Pour le remplissage des batteries, une bonne technique à adopter est de diriger une lampe de poche sur l’évent que vous remplissez. Observez le niveau d’électrolyte monter et arrêtez le remplissage à l’instant où le niveau approprié est atteint. Chaque cellule est remplie de la même façon. Nous offrons de l’équipement de remplissage de cellule qui remplit automatiquement les batteries au niveau approprié.


En plus de causer la corrosion des plateaux, l’accumulation d’acide en combinaison avec la corrosion peut provoquer des mises à la terre. Deux mises à la terre importantes peuvent créer un court circuit externe à travers le boîtier de la batterie. Par conséquent, une partie ou la totalité des cellules se déchargent continuellement. Et comme la capacité de transport du courant des mises à la terre multiples augmente, d’autres complications peuvent se produire, notamment des fuites de contenu, une surchauffe, une insuffisance cellulaire, etc. En outre, les mises à la terre peuvent aussi causer de graves problèmes ou défaillances dans les commandes électroniques ou les composants électriques du véhicule.


Pour savoir si une mise à la terre a eu lieu dans une batterie, réglez le voltmètre pour gérer le seuil tension en circuit ouvert de la batterie. Placez la sonde positive sur la borne positive de la batterie et la sonde négative sur l’endroit du plateau en acier où l’acier est à nu. Assurez-vous que la sonde négative pénètre la peinture jusqu’à l’acier. Pour détecter l’emplacement de la mise à la terre, déplacez la sonde positive de l’intercellule au connecteur intercellulaire jusqu’à ce que la lecture de la plus basse tension soit trouvée. Il s’agira de la cellule à la terre. Pour l’annuler, nettoyez l’acide et la corrosion sur le dessus de la batterie et séchez. Si la mise à la terre est toujours présente, receler la batterie avec un composé sphaltic.

 

app-icon Horaire de remplissage

Un faible niveau d’électrolyte dans une cellule peut provoquer l’oxydation des plaques et raccourcir la durée de vie de la cellule et de la batterie. Pour éviter ces dommages inutiles, il faut ajouter de l’eau assez souvent pour maintenir le niveau d’électrolyte au-dessus des protecteurs de séparation perforés. Idéalement, une politique de remplissage ou un calendrier devrait être adopté et strictement respecté. L’un des deux systèmes peut être utilisé. Pour le premier, le niveau d’électrolytes de deux ou de trois cellules est vérifié chaque fois que la batterie est chargée. Pour le deuxième, l’eau est ajoutée dans toutes les batteries affectées à chaque zone de chargement selon un horaire régulier. Les niveaux d’électrolyte sont également vérifiés périodiquement afin de déterminer si des niveaux appropriés sont maintenus.
L’établissement d’un calendrier de remplissage des batteries raisonnable et approprié pourrait être facile ou difficile, selon la variation des facteurs suivants :

1. Fréquence de la charge (tous les jours, une fois et demie par jour, trois fois par semaine, etc.)
2. Capacité de stockage de l’eau du type de cellule spécifique
3. L’âge et l’état de la batterie

Les batteries plus anciennes et en mauvais état consomment l’eau plus rapidement que les batteries plus récentes et en bon état. En outre, certains types de cellules ont une capacité de stockage de l’eau plus grande que les autres.


Selon les facteurs variables précédents, les batteries affectées à une zone de recharge nécessiteront un remplissage à différents intervalles. La fréquence de remplissage est mieux déterminée par l’expérience de première main. Par exemple, si certaines batteries ont de faibles niveaux d’électrolyte lorsqu’il est temps de suivre un programme de remplissage hebdomadaire, modifiez le calendrier à deux fois par semaine.

 

app-icon Nettoyage

Pour éviter la corrosion et les problèmes qui en découlent, les batteries doivent être régulièrement nettoyées et séchées.

Parfois, les déversements ou débordements d’électrolyte mineurs se produisent en raison d’un remplissage excessif. Au lieu de faire un nettoyage général de la batterie à ce moment, vous pouvez enlever l’humidité à l’aide de chiffons ou de serviettes en papier (que vous jetterez immédiatement).

La fréquence d’un nettoyage général dépend de deux facteurs :

  1. La rapidité avec laquelle la poussière, la saleté, l’huile et d’autres matières étrangères s’accumulent sur le dessus de la batterie
  2. La rapidité avec laquelle les déversements d’électrolyte s’accumulent

Lorsque le dessus d’une batterie est sale ou semble humide, il faut effectuer un nettoyage général. Ce pourrait être fait aussi souvent que toutes les deux semaines ou aussi rarement que tous les six mois, tout dépend de l’environnement de la batterie et de son entretien. En général, une batterie doit faire l’objet d’un nettoyage général tous les trois mois.

Pour ce faire, utilisez de l’eau chaude (de 130 °F à 170 °F) et une solution de détergent neutralisant. La solution de neutralisant/détergent est fabriquée en mélangeant une demi-livre de bicarbonate de soude ou un demi-litre d’ammoniaque domestique et la quantité recommandée de détergent pour le nettoyage général avec un gallon d’eau claire.

Appliquez la solution avec un pinceau propre sur le dessus de la batterie, en la brossant sous les connecteurs intercellulaires et les bornes afin de dissoudre la crasse et de neutraliser l’acide. Si vous avez mis du bicarbonate de soude dans la solution, appliquez le mélange jusqu’à ce que le pétillement s’arrête (une solution comprenant de l’ammoniaque ne produira pas de pétillement). Ensuite, rincez la batterie avec de l’eau chaude propre provenant d’un tuyau à basse pression pour éliminer toute trace de la solution et la saleté. Vous pouvez utiliser de l’eau froide, mais il est préférable d’utiliser de l’eau chaude.

Durant le nettoyage, mais surtout de l’utilisation d’une solution neutralisant/détergent, assurez-vous que tous les capuchons d’aération sont bien en place.

 

app-icon Recyclage

Crown Battery Manufacturing Company s’engage envers l’excellence et le leadership en matière de protection de l’environnement et c’est pourquoi 99 % des batteries que nous fabriquons sont recyclables et composées à 87 % de matériaux recyclés.

Les batteries au plomb représentent le succès environnemental de notre époque. Environ 93 % de tout le plomb utilisé dans les batteries est recyclé, comparativement à 42 % des journaux, à 55 % des cannettes de boissons gazeuses et de bière en aluminium et à 40 % des bouteilles de boissons gazeuses en plastique.

Crown Battery incite tout le monde à recycler ses batteries usagées ou à les jeter en les apportant à une installation de Crown Battery où elles seront envoyées vers une installation de recyclage.

 

app-icon Sécurité

Une batterie de puissance motrice à l’acide-plomb peut être une source d’énergie électrique extrêmement utile. D’autre part, si elle est mal utilisée, elle peut constituer une pièce d’équipement extrêmement dangereuse. La différence entre les deux est déterminée selon les procédures de soin et de sécurité suivies lors de la manipulation des batteries. Avant de jeter un coup d’œil aux procédures de sécurité, examinons d’abord les risques inhérents à une batterie à l’acide-plomb.

Dangers

Par sa construction même, une batterie à l’acide-plomb expose le personnel travaillant à quatre éléments potentiellement dangereux : l’acide sulfurique, les gaz explosifs, l’électricité et des poids lourds.

Une solution d’acide sulfurique est utilisée comme électrolyte dans les accumulateurs d’acide-plomb et a une concentration d’environ 40 % par poids d’acide sulfurique dans l’eau. Même dans cet état dilué, l’acide sulfurique est un agent oxydant fort et peut brûler la peau et les yeux, et trouer des vêtements faits de matériaux courants.

Un mélange explosif d’oxygène et d’hydrogène est produit dans un accumulateur à l’acide-plomb au cours du processus de charge. Les deux gaz peuvent se combiner et exploser si une étincelle ou une flamme les enflamme. Comme l’hydrogène est très léger, il s’éloigne habituellement et se disperse dans l’air avant de pouvoir se retrouver dans un mélange explosif. Toutefois, s’il s’accumule dans des poches de gaz, il explosera s’il est allumé.

L’électricité est produite par la batterie sur la décharge et, tandis que la plupart des personnes ne peuvent pas ressentir les tensions inférieures à 35 ou à 40 volts à travers leurs organes, toutes les batteries de puissance motrice doivent être considérées comme étant potentiellement dangereuses. Une batterie acide-plomb peut se décharger à des débits extrêmement élevés et dans des conditions de court circuit direct, ce qui peut causer beaucoup de dégâts et des blessures graves.


Le poids de ces batteries est très élevé et peut écraser des mains et des pieds si on n’y prend pas garde lors de leur charge et de leur manipulation. L’équipement de manipulation adéquat et suffisant devrait être fourni. La batterie d’un chariot élévateur pèse en moyenne plus de 2 000 livres.

Procédures de sécurité

Les principales normes de sécurité que les professionnels reconnaissent se trouvent sur le site de la Loi sur la sécurité et santé au travail (LSST). Les procédures de sécurité proposées sur ce site ont été compilées par les normes élaborées au fil des ans par les organismes professionnels et techniques, ainsi que les fabricants et les utilisateurs de batteries qui avaient l’expérience nécessaire pour créer les normes de sécurité les plus efficaces. Elles dépassent les normes minimales de la LSST pour la sécurité du personnel et incluent des procédures pour la sauvegarde du matériel également.

Conseils de sécurité

1. Portez TOUJOURS des lunettes de sécurité ou une protection faciale lorsque vous travaillez sur ou près des batteries.
2. Ne portez JAMAIS de bijoux lorsque vous travaillez sur ou près des batteries ou des chargeurs de batterie.
3. Faites TOUJOURS attention lorsque vous utilisez des outils près des batteries.
4. ÉLOIGNEZ toutes les flammes nues, étincelles, etc., loin des batteries et des zones de recharge.
5. Assurez-vous TOUJOURS que le chargeur est éteint avant de brancher ou de débrancher la batterie.
6. SIGNALEZ tout dommage ou problème immédiatement de sorte que la batterie puisse être réparée et ne pose pas de risque pour la sécurité.
7. Utilisez TOUJOURS l’équipement approprié pour soulever et changer les batteries.

Remarque : Les renseignements présentés sont de nature générale. Ils ne doivent pas être interprétés comme étant un avis juridique.